L’émail bijoutier est en réalité  un cristal très raffiné, coloré à l’aides d’oxydes métalliques.

L'art de l'émailleur consiste à fixer la poudre d'émail sur un support de métal (or, argent, bronze, cuivre) par de courtes cuissons successives, de l'ordre de 800°C. Ces cuissons successives sont imposées par le fait que toutes les couleurs ne cuisent pas aux mêmes températures.

Le travail de l'émail est connu depuis l'Antiquité mais selon les époques et les lieux, les artistes/artisans n'ont pas toujours utilisé la même technique d'émaillage. Il y a le cloisonné, le champlevé, les émaux de plique, la grisaille, l'émail peint et l'émail en basse taille.

Lise Rathonie se tourne vers la recherche et l'innovation en abordant plusieurs techniques en fonction de ses projets.

Outre ses productions personnelles, elle se spécialise également dans le sur-mesure en collaboration avec d'autres professionnels dans les domaines du mobilier, l'architecture, la restauration d'émaux anciens, le design d'objet.

Elle n'hésites pas à associer les techniques d'émaillages ancestrales à de nouveaux procédés afin de répondre efficacement aux demandes ( Découpe au jet d'eau du métal, Photogravure...)